Blog

Du 10/9 au 15/9/2018 : la Graciosa

L’île de la Graciosa, si vous n’y avez  jamais mis les pieds, venez-y !!

Nature brute, paysage de rêve, eau d’une clarté et d’un bleu (comme les yeux du captain) , site protégé, ....bref un petit coin de paradis ! 

Bon ok si vous aimez les boutiques, cinémas, spectacles ou boîtes de nuit ....ne venez pas !!

Pour  nous, repos complet pendant une semaine ....dodo...playa...ballades....découvertes ....apéro...petites bouffes sympas, dodo...playa etc ....Le petit port ....magic ....mais vide ou presque ...on s’est fait jeté avec Feliz !... il faut réserver (j’ai fait pourtant toutes les formalités par internet de Madère, sans réponse!) le port est plein de réservation de bateaux qui ne viennent jamais ! (Et qui ne paient  pas du coup ! Ahahaha bien fait pour eux)

j’avais vraiment envie de surbooké leur système de merde en réservant une place pour Féliz pour tous les jours de l’année (si si c’est possible! ) mais bon me suis calmée ...mais ça m’énerve quand même encore !!!

Consolation, notre mouillage est idyllique (sans réservation et gratos !) 

Mais le port et donc la « ville » était un peu loin en annexe 

une fin d’aprem on y va, petit restau sympa le soir, mais pour rentrer c’est nuit noire  ....un bon 2 kms en annexe le long d’une côte non rectiligne et rocheuse ....ça n’a pas manqué on s’est pris les rochers on pensait être plus loin de la côte, ça fait drôle l’hélice de notre petit canot sur les rochers (un beau bruit pas sympa...ahahah) ....mais bon pas de Dégâts pour l’hélice , oufff!!! 

Une dernière soirée avec l’équipage de Mandalay II (bateau français voisin au  mouillage, même bateau mais en plus grand). Echanges sur prépa de nos bateaux, sur expériences de nav (bonnes ou mauvaises), sur buts et destinations ...etc etc...(eux sont partis pour 10 ans mini) ...grosse soirée arrosée (nos têtes, nos crânes s’en souviennent ce matin !!!...je mets pas de photo, ma Maman  n’apprécierait pas (lol) (coucou Maman je t’aime!)

Ce matin départ à 8h45, malgré tout ça pour Lanzarote (île à côté) et arrivée au port d’Arrecife à 12h45. 

A7a68565 7511 495c 8aac c1e9668736d2

notre mouillage de rêve (mais où est donc Feliz (z’avez qu’à zoomez!)

45dc794e 5b93 4f82 a95e 5f9d790f3e02

notre plage privée (l’annexe de Feliz est beachée) (z’avez qu’à zoomer encore, Mdr!)

492a39e8 934c 42cb 927d de7ab647e0bb

Une autre de « nos » plages au pied du volcan

92d8f2c6 caf6 4262 9010 bcd08b99fa81

le village de Caleta del Sebo (...le seul village de l’île)

57aff69b 9c87 4e0e a485 f9ce1c24abd9

toujours the village !

Dd1464d8 6580 45a6 b155 6aabb85fb71c

le petit port  de la Caleta (pratiquement 20 places vides pour voiliers mais toujours désespérement vide!! Bien fait  et Na !)

8b2fc799 1c8e 458c 931c cfad855fc7c8

j’adore cette photo : vieux pêcheur qui vide ses poissons au bord de la mer (z’avez qu’à encore zoomer!)

10/9/2018 : la Graciosa (Canaries)

A0ab2376 d1b3 4fbc a3b9 70210fe0a4d8Bien arrivés ce matin au mouillage de l’île de la Graciosa (Canaries) à 9h du mat après 278 mn parcourus (42h30 de nav.)

Navigation musclée (les vagues ....pas de cathédrales mais des églises St Eloi tout du long)

vent de nord 20 à 30 noeuds constant 

Quel décor en arrivant ....la récompense ! 

 

 

 

5 à 7/9/2018 : Madère by car et plus si affinités

On a loué la moins chere des voitures (seat Mii?).... du moment que ça roule et que ça nous mène où on veut aller !

on a commencé par un bled au milieu des montagnes, Curral das freiras,  qui est resté isolé jusqu’en 1956 (j’ai été voir le cimetière ...c’est pas parce qu’ils vivent au milieu de la nature  qu’ils vivent plus longtemps ! C est très con mais j aime aller voir les cimetières des endroits que je visite ....on y apprend plein de choses..). 

Après montée montée jusqu’au erra do Serrado (1095m).....et vue sur les vallées ...wouahhhh (mais j’ai un peu beaucoup le vertige !)

Ensuite longecoat (en voiture) du sud vers la côte ouest ....t’en prends plein les yeux ! ...Camara de Lobos, Calheta, Jardim do mar, Paul do mar, Porto Moniz......

Magnifique île (vous mets des photos ci-dessous et dur de les choisir ! )

2eme jour by car : on décide d’aller au pic Areeiro (1818m) pour commencer ...ahaha ....avec notre voiture première de la gamme , les rues à la verticale de Funchal (si si ça existe ici, j’avais peur que la voiture ne bale en arrière, je me penchais sur le tableau de bord pour essayer de faire contrepoids !) 

on a finit la côte en première (la seconde vitesse pas possible)....on s’est trompé de route ...ouahhh  fallait redescendre  ...pareil je croyais que l’arrière de la voiture aller nous passer dessus ! Bref grand moment 

on arrive quand même à ce fameux pic ! En 40 minutes, on est passé de 26 degrés en partant de Feliz à 9 degrés tout là haut ....ça fait tout drôle en short et tongs !!!! Perso j’étais congelée !!! 

Les nuages n’ont pas voulu partir donc vue  brouillard très limitée (on pensait voir l’île à 360 degrés) 

retour sur côte nord, sao Vincente, Seixal, Santana etc etc (nord de l'île)

Madère est une île magnifique (paysage, vue, végétation, relief à couper le souffle, ....vin, poissons...gentillesse des portugais.....)

si en plus vous aimez les randos ....Foncez-y sans hésiter ....si vous n'êtes jamais venus ...venez-y !

Dernier jour, on décide de visiter les hauts de Funchal (en bus de ville ....on a rendu la voiture), notamment e jardin de Monte Palace (classé dans les 10 plus beaux du monde!)......magnifique ! (je commence à manquer de vocabulaire!)

Pour redescendre, on a le choix soit re-bus, soit descente en panier d'osier (si si si je vous ai mis une vidéo dans vidéo !) ou à pieds .... on descend à pieds les rues verticales, pente à 30% qui m'en parraissait 65 %, tes pieds vont plus vite  que tes sandalettes et là les quadriceps travaillent très très fort ! (ce matin on sait  que l'on a des muscles aux jambes !)

Départ imminent pour les Canaries .... A bientôt

2-3 jours de nav (et de nuits aussi ...ahahah)

460d3e0b cea7 408e 8740 61cc569b50dc

que voulez vous mettre comme commentaire ?

C1473ce5 b372 4420 85a9 29c9b311fb2a

Camara de lobos et ses décors de rues 

9eadf427 2f89 4ed1 b8d5 7a21c9fc17a5

toujours Camara de lobos

34134f55 79ba 4ba7 8c30 747f8e370edb

toujours Camara de lobos (ben oui j’ai adoré!)

4a2beeda c20a 44de 9afe 5b4ef6ee09b9

Jardim do Mar (et sa douche!)

6889bd12 b2e7 48a4 890b b32640513f03

les piscines naturelles de Porto Moniz !!!!

F5f21a6c 7c19 403c 8739 fd714a4c7c1f

Funchal le soir, vue du bateau 

MAGNIFIQUE MADERE 

du 1/9 au 4/9 : Madère la grande

Route sur la grande île de Madère 

On s'arrête au Port de la Quinta do Lorde, pareil, c'est loin d'être blindé de monde, faut dire pas de tourisme de week end......il faut y venir quand même, Madère c'est pas la porte à côté (evidemment je ne reviens pas sur la traversée pas simple!).

Funchal, la capitale n'est pas toute proche, on prend le bus (1H30 quand même le trajet !) mais cette ville vaut la peine : elle est belle, elle est vivante. 

On décide de quitter rapidement le port (le bus ça va 2 mn!) pour se mettre au mouillage en face de Funchal (les ports de la ville sont nuls et peu accueillants !) et ça fait des économies aussi ! (je vient de payer le solde de mes impôts ....suis deg !). Feliz est tout seul au mouillage ! (?) mais la vue sur la ville est magnifique. 

On continue Funchal aujourd'hui (en plus c'est la fête du vin ! hihihihi)

Demain on loue une voiture (pour 2 jours ?) car le reste de l'île semble géniale ! (je vous en dirais plus.......) 

D7a8e6ec 90f9 477f 9492 ca93e8a4a73c

Le captain JJ a les stands de vin pour lui tout seul !!!! 

Ffab2a58 ee3e 49eb a246 19998911dbe9

la petite rue "Santa Maria" avec toutes ses portes peintes (j'ai mis qu'une photo mais j'en ai plein !)

Ddd2df4c e47d 4157 bef0 abf07ccbca47

Feliz seul au mouillage !

412db961 90d9 4fcc b4e4 610adfa790cd

vue de Feliz ce matin (côté mer)

E7f01d65 b75d 4347 a2f9 8653dabe2a98

vue de Feliz toujours, mais côté terre .........elle est pas belle la vie !

Df21bfcf 69b0 4606 b56a 3f08b4afbaab

le bain du matin du Captain (j'ai pas flouté !)

Fbc11b6d b57f 4248 8f98 e1cfa596d96f

tchin à vous tous ! A bientôt 

29 au 31/8/2018 : Porto Santo

Nous sommes restés 2 jours à Porto Santo, petite île de l'archipel de Madère.

L'ïle est brute, sèche (très peu de végétation).....une longue longue plage presque déserte et une petite ville ... 

Pas très amusante cette escale, très tranquille, (trop tranquilou à mon goût), déjà le port est presque vide (les français y sont majoritaires !), et seulement des bateaux en escale avant la poursuite de leur voyage (comme nous).

L'accueil y est très très sympa (on sent que le personnel du port est content de nous voir arriver et voudrait que l'on ne reparte jamais)

Précision : A compter de cette étape du voyage de Feliz, nous ne mettrons les pieds (en principe) que sur des îles ..... jusqu'à notre retour en France !!!

D34ce933 f1ae 46e0 8ac5 dbd35aa6d416

la grande plage interminable de longueur

1b394bb3 8c40 436d 948c d991c51391b9

on va pas jouer les difficiles : c est beau quand même !

 

 

Retour sur Nav vers Porto Santo

Alors cette nav ? 

C ‘est la plus longue étape en distance depuis notre départ.

le vent n’était pas au rdv à notre départ de Culatra mais il est monté au fur et à mesure de l’aprem et de la soirée. Ça c’était une bonne nouvelle !......mais le vent ne s’est pas invité tout seul, la mer a grossi aussi, grossi, grossi....j’avais déjà lu l’expression de vagues grandes comme des cathédrales....j’ai vu des cathédrales ....

En principe je fais le quart de 21h30 à 1h ou 2h du mat ....ce soir là j’ai refusé......j’avais la boule au ventre....jj a du faire la nuit tout seul...je l’ai remplacé vers 5h ...je m’étais habituée aux vagues (si si on s’y habitue !)...un peu)

la journée suivante, les cathédrales n’étaient là qu’1 fois sur 10 mais arrivaient en serie de 3 ou 4 (je chantais à chaque fois « il est venu le temps des cathédrales ....le monde est entré ...dans un nouveau millénaire ....(on fait ce qu’on peut !)

bref on a bringuebalé dans le bateau (plus ou moins fortement) pendant 79h, les vagues n’étaient pas bien ordonnées en rang, elles s’entrecroisaient.  Dur de se faire à manger dans ces conditions ....au pire des cathédrales ....c’était sandwich.

la 2eme nuit, j ai pris mes quarts habituels (rappel 21h30-1h et 5h30-7h 7h30) Jj le sait, je n’aime pas la nuit,

Imaginez moi seule dans le cockpit la nuit (sans oublier les cathédrales autour !) 

 je n’avais que de l’eau dans mon verre ! (Je précise bien !)J’ai tout entendu ..des voix qui parlaient autour de moi, j’ai même entendu des choeurs chantaient !!! (J’ai verifié mon tel et la radio du bateau pour voir si la musique n’était pas en sourdine !), ce n’était pas des sirènes, les voix étaient masculines et j’ai essayé de reconnaître la chanson ...mais ça venait de trop loin ! C’était spécial...sans vraiment faire peur ....je ne me sentais  pas toute seule.

j’ai raconté ça au captain le lendemain, il ne s’est pas foutu de moi ...il m’a seulement dit que j’interprétais à ma façon les bruits du bateau et de la mer (et là elle faisait vraiment beaucoup de bruit !) (Ça promet !!!! Prochaine fois je vais peut être avoir les choeurs de l’armée rouge rien que pour moi ! Ou un concert des stones) 

la 3ème nuit ....les bruits ou interprétations que j’en faisais ne m’ont même plus étonnée ! 

Bon voilà, j’espère ne vous avoir pas embêtés avec « mes délires », le captain Jj est cool, la nav il aime même avec des cathédrales !.et même s’il entend aussi des bruits la nuit (il a avoué) il ne les perçoit  pas comme moi.

sinon ça fait du bien au bout de voir la terre !

jj a fait son job de Captain comme un chef, Feliz s’est bien comporté au milieu des « cathédrales », je ne vous parle pas du pilote automatique (tout le monde donne un surnom à son pilote, nous c’est Bill, Billy pour les intimes....Billy a été un « king » (79h sans une plainte,  sans réclamation de Rtt ou repos compensateur !) )

l’atterrissage de Feliz au port... non celle là je ne vous la raconte pas ! Tout va bien on est bien amarré au quai 

Reste à découvrir l’île.

On ne s’ennuie vraiment jamais !

et pourtant je ne vous relate que le tiers de la moitié du quart de ce que l’on vit !

 

Nav :

début moteur (vent arrière <10 nds)

puis grand voile et génois (vent 10 à 15 nds à 90’)

Avec les cathédrales : 1 puis 2 ris dans la GV + trinquette puis trinquette  un peu enroulée (culotte mais pas string) (vent de +25 à + 30 nds à 90’)

Puis GV + génois (vent à 120’ 15 à 20 nds)

puis Gv Seule (plein vent arrière pour finir 20nds)

 

 

Ed852041 1149 47a2 943f 8b9e5ecd78ee

Moment « magic » de l’arc en ciel sur l’eau 

7edd7057 df92 4714 9ee1 1fab5b37e83d

la nuit c’est ça ! (Et là vous avez du bol la lune est dégagée...sinon c’est tout tout noir)

91c96c95 24a7 45b9 94e1 e44462ff8b0e

Arrivée sur l’île de Porto Santo (le captain a dit « on dirait l’île noire de Tintin)

 

 

29/7/2018 : Porto Santo

Bien arrivés à Porto Santo (Madère) à 19h 

après 79 h de nav et 490 Mn parcourus 

je vous mets la suite demain ....là c est Ti Punch mérité !!! (J’en ai rêvé 79 h ...) 

Bye bye Culatra

Aye new guindeau posé (et ça marche !)

Avitaillement fait .....cette fois-ci c’est la bonne 

Féliz quitte son beau mouillage, Culatra va nous manquer !!!

Direction Madère ....A bientôt vous tous ! .....(dans 4 ou 5 jours)

C50bed3c d686 4a59 8ca4 fb3ba0a33803

24/8 : ....Ile de Culatra

Nous sommes donc toujours à Culatra ........

Premier paragraphe : Nos « aventures noctures » (si elles ne vous interessent pas, passez direct au 2ème paragraphe c est les news du guindeau !)

Donc notre nuit : dans la soirée le vent monte un peu, un peu, au moment d’aller dormir , je dis au captain que quand même là ça devient plus qu’un peu. Ok me dit-il on met l’alarme de mouillage, ça ne rate pas, bien endormis, l’alarme sonne, je reveille le captain : « Jj l’alarme !!»

là je peux vous dire que je n’ai même pas fini ma phrase...qu’il est déjà dehors! Et j’entends : « vite Chris, on dérape, allume le moteur et prends la barre, magnes toi !. Voilà suis sur le pont, le moteur est allumé, la barre entre les mains,et oui de toute évidence on dérape ...(l’ancre à decrocher quoi, et un bateau qui dérape....ça file vite et n'importe où avec le vent et le courant). Le captain est déjà à l’avant et petite précision ...le guindeau est mort (d’ailleurs il est dans  la poubelle de l’île).

j’hurle (pour être sûre d’être entendue!) : "bon je fais quoi moi là !"

réponse très rapide et très forte du captain : « tu te débrouilles (c est pas ce verbe là qu'il a utilisé!) t’évites les bateaux autour, moi j’essaie de remonter l’ancre (soit l’ancre ok et les plusieurs dizaine de mètres de chaînes qui vont avec, et tout ça avec ses petits bras musclés !) 

Alors ....éviter les bateaux ! Oui ....mais ici il y a des centaines de bateaux dans ce mouillage ...il fait noir...nous ne sommes pas les seuls à avoir décrochés...on entend crier partout, des lampes de poche ou de pont s’allument de partout, c’est le bordel !, dur dur d’évaluer les distances dans la nuit, je parle au bateau « Feliz, fais pas le con...ne tape personne ! »

De temps en temps j’entends le captain « gaffe au bateau à droite , barre à gauche toute et mets plus de gaz (Ah oui, oups je l’avais pas vu celui là à droite !) (un bateau au mouillage ce n’est qu’une petite lampe allumée tout en haut du mât, tu regardes en haut ou en bas...?), bon pour faire court c’est surf entre les bâteaux ...« Grouilles toi Jj, remonte cette ancre !!! » 

enfin il me dit «mets point mort, nez au vent » (il a reussi à tout  remonter !!!, costaud quand même le jj, mais pourquoi on a besoin d'un nouveau guindeau ? lol)

Nez au vent ?....le vent n’arrête pas de tourner, les bâteaux tout autour  font des  360 , c est pour ça que beaucoup décrochent. ! Bon je fais semblant..... « aye suis nez au vent ...enfin je crois (la fin de la phrase...j’ai dit tout bas !)»

Ancre replantée .....sauvée, sauvés !

on n’ose pas aller se recoucher ....on reste longtemps dans le cockpit à regarder les autres bâteaux dérapants ....avec l’angoisse qu’ils viennent nous toucher ou plutôt nous taper dedans ! ou que Feliz ne re-décroche !

J'ai découvert un mot de langage international : le Hop de la nuit 

"hop hop = gaffe à notre bateau

hophophophophophop très fort = attention tu vas bientôt taper le bateau ....pas besoin de traducteur !

Deuxième paragraphe : le Guindeau 

on a pris le train ce matin pour Lagos (90 kms), on a laissé Feliz tout seul (j'aime pas trop après l'épisode de la nuit, mais ce matin pas un grain de vent !) 

On a fait la rencontre de notre sauveur Paul et de sa moitié Dom et de son bateau Noa. Mais la pièce n'est toujours pas arrivée !!! le magasin nous la promet dans la journée.

Restau.....échanges avec nos nouveaux amis (bâteaux, anecdotes, vie de nomade sur la mer, ils viennent de la signer pour une durée indéterminée, nous c'est un CDD d'un an). On se retrouvera certainement aux canaries !.... Retour mag......toujours pas la pièce arrivée......le captain s'énerve......le colis arrive .....le captain se calme.....le captain est soulagé ......on reprend le train, the guindeau, enlevé de son gros carton, est dans le sac à dos (25kg quand même ! euh, c'est pas moi qui porte) 

Voilà the guindeau est sur Féliz.....y a plus qu'à.......l'installer ! 

57f22282 33f0 4d5d a754 e8bf5ecb6a5e

et voilà la Bête (on dirait une machine à trancher le jambon ! )

Du 20/8 au 22/8 : Feliz coincé à Ihla da Culatra

Des news du front : 

Le dimanche soir (19/8) le captain a mis un message sur le groupe Facebook de marins "Partir en Mer et vivre......" pour essayer de trouver un Shipchandler "serieux" aux alentours.

dans le quart d'heure qui suivait des réponses arrivaient déjà, le shipchandler de Lagos nous était conseillé à plusieurs reprises , Mr Paul, un français, se trouvant sur place à Lagos s'est même proposé d'aller voir lundi matin la dispo des guindeaux ........chapeau bas la réactivité et la solidarité des marins ! 

La majorité du lundi s'est passé au tel avec Mr Paul et le vendeur en face de lui, précision sur le moteur voulu, les dimensions, enfin bref les différentes spécificités voulues etc etc 

the "guindeau" est donc commandé pour nous par Mr Paul et devrait arriver sur Lagos vendredi 24/8 (on croise les doigts pour le respect de la date!).(Lagos est à plus de 90 kms d'ici....on prendra le train et ferons aussi la connaissance de Mr Paul ....notre sauveur)

Hier Mardi, nous voulions profiter de cette escale prolongée pour visiter Faro, passage obligé par Olaho en taxi boat, finalement on ne va pas plus loin, Olaho est  sympa, et attirant .....

Faro ....se sera pour jeudi ?

523c9c4b 3ae3 4201 9043 5a4d3efd2105

marché aux poissons  d’Olaho (ça va y a du choix!)

68817995 3021 4336 8d02 c7413993f04e

les petites rues dOlaho (vous avez remarqué ? : j’adore les petites rues !)

5ca0a1a6 6adc 4ab0 b130 f4a7a2db9793

coucher de soleil vu de Feliz (Feliz est content finalement d’être coincé là!)

19/8 : de Ilha da Culatra à l'île de Culatra

Ce matin, 11 h, aye départ annoncé pour Madère, on est sur le pied de guerre .........habillé, lazy bag de grand voile enlevé (... j'ai fait la vaisselle, le bateau est plus ou moins rangé..) bref on est prêt à partir .....suis en position à la barre, le Captain est à l'avant du bateau, oui il va lever l'ancre........et là rien..., je n'entends pas le doux bruit du moteur du guindeau qui lève l'ancre, silence........je n'ose rien dire (même pas un "que se passa"?).........et là le Captain lance son "Meeeeerrrrrdddde, ça marche pas  ! bordel !!!" 

Bon bref, voilà ce soir on est toujours à Culatra (ça va .....y'a pire comme endroit !) 1ère galère .....le moteur du guindeau est mort......

(Pour les ignorants comme moi : c'est le moteur qui permet de relever ou de jeter l'ancre (avec les 30 à 50 mètres de chaînes qui vont avec), je vous dis pas le poids à remonter !).

Evidemment aujourd'hui c'est dimanche, tout est fermé

Le captain a essayé de bricoler "the" guindeau toute l'aprem ....en vain........mort c'est mort....... faut changer ce p...t...n de moteur (le guindeau est indispensable pour la suite de notre périple) 

On verra demain .....trouver le bon modèle, trouver déjà le vendeur.......easy (j'ai passé l'aprem sur internet)

la bonne news.....l'endroit est toujours aussi superbe ......et j'ai eu droit ce soir à mon Vinho Branco dans mon petit troquet préféré !!!!!!!

Mais le Captain est perturbé !(bon seulement un peu) mais moi aussi !

 

FLASH SPECIAL

Nous tenons à vous remercier pour vos commentaires.......ça fait plaisir de vous lire, ça fait chaud au coeur, et  ça m'encourage à compléter régulièrement ce blog. (nous avons pris l'option de ne pas y répondre, mais surtout CONTINUEZ!!!!!) 

Pour info le site du voyage de FELIZ a reçu plus de 2600 visites (avec plus de 9000 pages vues) !!!! Chapeau bas  les Amis et Famille !!!

A bientôt pour de nouvelles aventures .....histoires....découvertes......anecdotes......etc etc ......(j'arrête là)

0a2ea04a 4309 4644 b3fb cc7f00e311a7

du 17/8 au 19/8 : Ilha da Culatra

Feliz est  arrivé au mouillage en face de l'île de Culatra (côté lagune) en face de Faro et d'Olhao.

Feliz n'est pas tout seul, des centaines de bateaux sont ici au mouillage de Culatra....et pour cause !

L'île de Culatra semble être une île hors du temps, pas de routes goudronnées que des chemins de sable, des petites maisons de pêcheurs toutes blanches, un paysage dunaire bien préservé, 

Mais à partir de 11h du matin des hordes de baigneurs viennent envahir la plage côté océan et ça se comprend ....la plage est immense, du sable bien blanc, une mer bien bleue....on se croirait presque déjà aux Caraïbes ! Vers 19h les envahisseurs de la journée s'en vont par bateaux taxis bondés, et le village commence à vivre sa propre vie, les cafés se remplissent de locaux ou de voileux du mouillage, l'ambiance n'est plus la même, ça rient, ça crient, ça discutent, ça jouent aux cartes (on dirait qu'ils jouent au poker avec des capsules de bières, des bouchons et des petits pois !)

On nous sert du vin blanc très frais légèrement pétillant à la tirette comme une bière pression (c'est du vinho branco ...). Dans un petit resto (il n'y en a pas beaucoup sur l'île, le village est tout petit), on souhaite manger, on nous fait comprendre qu'il n'y a plus rien (finito !) mais le patron nous trouve ce qu'il reste " espadon et calamars grillés" (les restes nous vont bien !)

Nous avons bien profité de cette petite île si singulière, 

Nous décollons vers midi pour Madère, la météo semble bonne, la nav durera 4 ou 5 jours, on vous donne des news dès notre arrivée à Porto Santo.

E9ed8300 49c3 43d3 b9f5 03c540e66e68les pêcheurs  

A42968a5 b12f 4810 b49d 1f5455ecb51ble

le chemin à prendre pour aller à la playa (la nature autour est du coup préservée)

B93258d6 9d88 4875 b0c0 75ca3bcd0682

elle est belle la plage non ?

47f25680 7cfa 4fa1 8996 ada124c71b5a

Là y a photo ....me suis baignée !!!

28fce231 ebf2 47fc aeab a63dab8d47ac

Captain Jj a été chercher le pain

du 13/8 au 16/8 : Portimao

Devinez ?  : ......Si vous n'avez jamais vu Portimao ..... venez-y !!!!!  ahahaha (mdr)

Comment vous décrire Portimao, l'entrée en bateau est superbe  (déjà quand on s'en approche .....superbes plages avec des petites patates de rochers), vous rentrez dans une embouchure de fleuve (Arade), le port est juste à l'entrée, super port, grand avec des grands et beaux bateaux .....on est chez les riches (lol), ça se voit et ça se sent tout de suite.

C'est la Riviera du Portugal.

Dans le port, Féliz se retrouve coincé entre 2 gros portuguais (des bâteaux, des voiliers !, mais des gros!)

Portimao, hormis sa belle plage et son beau quartier du port .....c'est quand même un peu bof (le reste de la ville, c'est une ville sans vraiment de cachet).

Par contre, juste en face, sur l'autre rive de l'Arade ...le petit village de Ferragudo ....une petite merveille !

Les tarifs du port étant américains, nous nous sommes vite mis au mouillage juste en face ! (côté Ferragudo of course)

Aye vrai soleil d'été, on s'est posé,  on s'est reposé, on a profité,..... le captain s'est baigné au cul du bateau .....pour moi l'eau est un peu frisquette ! 

Demain on met les voiles, après discussion avec le captain, avant de mettre le cap sur Madère, on continue un peu vers Faro.

Bon je vous mets quelques photos comme d'hab

26e77ee8 30c0 4349 89b4 48f6c59c14a6

elles ne sont pas jolies les petites rues de Ferragudo ?

 

2f5cf733 6286 4591 8067 ae131ef8c096

belle parade de bateaux (15 août oblige)

Ba7d4c4a 5278 4a82 806d 8b8eab18e2f1

le captain revient vite au bateau, pas si chaud que ça !!!!

5e00a0d9 66c4 4e7e ba10 bcb9ab909f51

moi je ne vous dit même pas, 2 pieds et hop on rentre ....bouée canard ...(merci mes collègues)

8641c1a3 2696 4701 880b d7f5d9e403c4

il n'a pas fait long feu à côté de nous ....le regard du captain Jj l’a fait fuir 

 

13/8/2018 : ça se détend !!!

petit cadeau, aller voir dans menu et cliquer sur vidéo 

Attention à celui ou celle qui oserai se moquer !!! Hihihi

11/8 au 12/8 Lisboa ~~Sines~~Baleeira

Départ le 11/8 à 7h30 du mouillage de Cascais (nuit agitée) l'alarme mouillage a sonné 2 fois, ça soufflait (moy 30 nds avec pointe à 40nds) .......ça va l'ancre a tenu !

Nav pépère, arrivée à Sinés 14h30 (54 mn parcourus), pas envie de prendre l'annexe et d'aller au village, il fait beau .....bronzage et repos sur le pont.  (bon ok j'ai raté la visite du village de Sinès ....ville natale de mon Vasco dit Gama mais tant pis, dans la vie faut faire des choix !)

le 12/8, on redécolle à 9H, idem que la veille, un tout petit peu plus de vent mais nav pépère jusqu'au cap Sao Vincente, cap le plus au sud ouest de l'Europe (pour info même si tout le monde s'en fout) 

 "LE CAP SAO VICENTE" .....pfffff.....à peine passé le cap ...........les choses se gâtent...toutes les choses.....on avait avant "the cap"12 nds de vent (au grand maxi donc quand je dit nav pépère, c'est mémère avec !) 

Là, le Sao Vicente nous met 20, 30, 40, et ben non + de 50 nds (pour info c'est pas loin des 100 km/h), je n'en mène pas large !

Le captain gère ça.....je ne vais quand même pas dire cool...mais bien ! 

Pour info, un jour on m'a dit " passé 45nds de vent tu mets 1 pied dans un autre monde, et passé 50 nds t'es dans l'autre monde" .......voilà j'ai vu un autre monde (bon j'avais déjà mis un pied mais là j'ai mis les 2 pieds dedans !) 

Pas d'inquiétude on est au mouillage de Baleeira, tranquilou à l'ancre (y a plus de 30 nds dehors (lol) c'est loin de l'autre monde(re lol).

C'est la nuit des étoiles .....ce sera sans nous ! ZZzzzz 

7234a258 a5ce 4d2a addd 3e9d4328d02fnuit tombante au calme de notre mouillage de Sines

    F9655bee 109c 451a ad1b 63062358b283cap Sao Vicente  (il a l’air gentil comme ça !....pfff)

C0bd24a4 e2f7 4208 8c6a 525f2f96e0df

J’ai des preuves !!!! Je savais qu’on ne me croirai pas pour l’autre monde 

8/8 au 10/8 : Lisboooooaaaaaa

3 jours de pause à Lisboa, une Capitale ça le vaut bien !

Je me répète mais là aussi si vous n'avez jamais vu Lisbonne......venez-y! 

Le 1er jour nous nous sommes laissés absorber par cette ville,(quartier de Alfama et Baixa) ébahis....errant sans vraiment de but sauf essayer d'aller visiter le castelo de Sao Jorge ....en haut de Lisboa (enfin une des hauteurs !) ....on l'a regardé de l'exterieur (trop de queue), on a donc déambulé déambulé déambulé, monté, descendu, remonté, redescendu les inombrables petites rues toutes plus belles les unes que les autres... on s'y est perdu avec plaisir (en le faisant presque exprès) dans cette ambiance urbaine inconnue. 

Le 2ème jour, le captain avait un but, la tour de Belem et le monastère des Jéronimos (j'aime bien le nom, marrant pour des moines,moi je trouve que ça fait  chefs indiens ..)

Le monastère est, j'avoue, à tomber par terre ...trop beau (heureusement parce que 1h30 de queue ...fallait que ce soit à la hauteur!)

Ce qui m'a motivé aussi pour cette visite (j'avoue les monastères ne m'attirent pas vraiment, ni les moines d'ailleurs) c'est que l'église de ce monastère (d'un style et d'une richesse incroyable) abrite la tombe de « SIEUR Vasco de Gama »... Eh, quand même Grand navigateur, c'est grâce à ces navigateurs d'autrefois (+Colomb, Magellan and Co) que notre monde est ce qu'il est aujourd'hui  et quel saut dans la découverte de notre petite terre (et de ses Mers).

La tour de Belem en fin de journée, bon c'est bien, mais quelconque par rapport à ce que l'on a vu avant  (je sais suis injuste et impartiale)

Le 3ème jour, en principe on partait direction le sud du Portugal mais le vent ce matin dans le port + les courbatures ressenties après les dizaines de kilomètres parcourus à pieds les jours précédents, on reste là ! on prend le train direction Cascais, la station balnéaire de Lisboa. Bon évidemment on tombe sous le charme, et hop on reprend le train, on va chercher Feliz et nous voilà pour la soirée au mouillage à Cascais (bon ça souffle quand même bien, je ne sais pas si la nuit sera cool......l’alarme mouillage est branchée on verra bien...). (25 nds de vent au moment où j’écris)

60aeae09 ea88 4fee 95a1 83ecd1446a90les petites rues de Lisboa

 

E7d21970 7ab8 4339 b419 2b575e184b35le funiculaire (remarquez mes achats : café!)

7898a9d0 8bce 4aea b8e3 d625beb255a5je sais plus le nom du monument

Cb7ef5f0 4ff2 427d 92c2 8f4807c1fa78the monastère des jéronimos

6cd516df b302 4f7e b13d 6428f65f9a53l’église qui va avec

44264f71 3df7 4666 801f 1b692af5c4a2le Vasco,il est là !

6 et 7/8/2018 : Porto ~~ Lisbonne ~(La Nav)

Là, ça parle nav .......

Le vent n'était pas là au départ, il est monté au fur et à mesure de la journée........mais les nuages n'ont pas disparus et la température n'est pas beaucoup montée (20° grand maxi) 

Les dauphins nous ont quand même de nouveau fait un show presque une heure autour bateau (on ne s'en lasse pas) 

La mer s'est bien formée au fur et à mesure de la journée, comme le vent (20 à 30 nds de moyenne) 

Le soir, repas à l'intérieur du bateau, JJ a sorti les assiettes creuses (c'est un signe de vagues !), il fallait déjà tenir assiette et gobelet en mangeant (pas pratique !)

Je prend le 1er quart 21h30 normallement jusque 2H du mat mais vers 23H30 je ne vais pas dire que ça se déchaine mais ça remue bien, voir fort,

pas besoin de réveiller le captain, il est déjà sur le pont !

 

Je vais me coucher......jusque 5h30 pour relayer le captain qui n'en peut plus. La grand voile est sans ris mais la trinquette est moitié enroulée.

Je le vois avec son gilet (de sauvetage) et attaché à la table du cockpit ( prudent pour la nuit......mais  rare....je sais que ça ne rigole pas dehors).

Je me retrouve donc seule dehors avec gilet et attachée aussi dans la nuit noire et cette mer qui remue  et fait bringuebaler le bateau et claquer les voiles ....stressant pour moi. (Impressionnant de bonnes grosses vagues, la nuit !)

Je vois passer des trucs qui volent blancs et verts autour du bateau ..... c'est quoi ça ? .....encore des fantômes ?..... mais non, des mouettes ....qui avec le feu de nav côté vert leurs donnent cette couleur surnaturelle! je me traite toute seule de tarée.

Le lendemain, à l'arrivée sur Lisbonne le vent se calme, la mer aussi.

En s'engouffrant dans l'embouchure du Tage,  le vent passe en dessous de la barre des 10 nds, le captain met génois et grand voile à fond.

et en quelques secondes le vent repasse à 30 nds .....avec le pilot auto, Féliz part au lof  (le bateau s'est quand même presque couché ...Féliz est trop toilé..... je vous dis pas le bordel dans le bateau : tout ce qui n'était pas bien rangé.... à voler) , le captain reprend la barre , ...... le vent redescend aussi vite 6 - 7 nds et ça recommence en quelques secondes 30 nds et ça n'arrête pas 7 nds puis 30 nds comme ça 5 ou  6 fois, moi perso je n'aime pas, mais le captain à la barre s'amuse avec le vent et Féliz.aussi! (on dirait 2 gosses qui s'amusent avec le vent). 

On arrive à la Marina, pas moyen de prendre la place qui nous est donnée, trop de courant, Féliz dérape fort, on prend une autre place, s'il nous font bouger .....on se casse !! 

Feliz est à Lisboa. après 29h de nav et 180 Mn parcourus depuis Porto. 

 

8b007446 2c8b 4ee3 8959 b66023409f3f

Photos prises avant que ça ne se gâte un peu !

14cd5a8e ef98 44b8 9169 e3b6a0695486

 

 

 

Le 6/8/2018 : Porto ~~~~~Lisbonne

Départ de Porto à 9h30 direction Lisbonne, le temps est brumeux ce matin et le vent n'est pas encore là! 

Nav de 2 jours, en principe  

RDV à Lisboa 

du 3/8 au 5/8/2018 : Porto

Porto, si vous n'y êtes jamais allés .........allez-y !!!!!!!!

La ville est éblouissante comme dirait Captain JJ avec ses lunettes de soleil.

Dur de décrire cette ville en mots .....je vous mets quelques photos vous jugerez par vous même !

Qui dit Porto dit Porto. Les caves sont toutes regroupées au même endroit sur la rive du fleuve Douro en face de la vieille ville de Porto, 

Nous avons choisi de visiter celle de Ramos Pinto, sur conseil de Pascal (le Steger),  grâce à lui nous y avons été reçus en VIP ! 

La météo était avec nous, et même trop, 40° c'est quand même chaud !

5bf00c63 223a 4cad ad2e 881582aa46edPorto dans toute sa splendeur 

44f19094 0f7f 4128 9ef3 6cb1b0557ceeLibrairie Lello : La plus belle du monde !

1db2faf6 89dc 46c0 a755 cc6b1fb2105cToujours Librairie Lello (elle m'a scotchée donc 2 photos)

917c0f6b df6a 4210 8847 20214fb10b33Les innombrables ruelles de Porto

1e84707a 10c5 4e6e 8b23 120c98fe6915notre moyen de transport sur terre, si si suis à la dernière fenêtre ! 

20d7cf04 98dd 4398 a95e e3fadaa650e8Moyen de transport pour les fûts de Porto